Salon de Rosny-sur-Seine – bilan

Les 15 et 16 décembre derniers, j’assistais au salon de Rosny-sur-Seine, pour sa toute première édition.

Comme prévu, je vous rapporte mon petit bilan d’auteur.

Un nouveau saloon ouvert aux indépendant, autant qu’aux éditeurs, voilà qui a de quoi nous ravir ! Et c’est dans la petite ville de Rosny-sur-Seine en région parisienne que l’auteur Stéfy Québec a décidé d’organiser un tel événement.

C’est donc avec un enthousiasme évident que j’ai rejoint les lieux après 3 heures de routes, évitant même les déconvenues GJ pour une fois.

Dès le lendemain matin, ouverture du salon, montage des stands et c’est parti ! J’avais avec moi les 5 tomes de ma saga Wild Crows, mais aussi Happiness Palace, Quelque chose de bleu et Sons of Alba ; je profitai de la place dont je disposais : plus de 2 mètres pour moi seule, une aubaine pour mon penchant artistique un peu foufou. (Case dommage : j’en avais oublié mon roll up à force d’embarquer toute ma maison à chaque déplacement)

stand auteur

 

L’accueil fut chaleureux, et l’organisation au top.

Par manque de chance, peu de visiteurs sont venus dans le week-end, mais ceux ayant bravé les intempéries et barrages d’Ile de France nous ont gratifié de leurs sourires et de leur bonne humeur contagieuse.

Une atmosphère agréable et bon enfant, et du fait du petit nombre de visiteurs, de nombreuses discussions entre auteurs et avec les courageux lecteurs qui avaient malgré tout décidé de se rendre au salon !

Ce fut l’occasion de jolies rencontres, de chouettes retrouvailles, et d’échanges sincères et très sympathiques !

Une expérience au final très sympathique, pour laquelle je tiens à remercier Stéfy pour tous les efforts abattus côté organisation.

Pour information, le salon ne coûtait que 5 € par participants, et nous disposions d’un coin sandwich/buvette sur place. L’organisation était superbement faite par notre hôte, Stefy, qui s’est chargée de faire de ce week-end un très agréable moment.

De mon côté, j’ai pu vendre une quarantaine de livres, ce à quoi je ne m’attendais pas vu le nombre de personnes venues sur le salon.

Sans doute aurons-nous plus de chance l’an prochain quand au flux de visiteurs !

Contact pour plus d’informations

 

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *