Interview de Manhon Tutin

Manhon Tutin

Bonjour Manhon, et merci d’accorder un peu de ton temps à La Plume effrontée.
Si tu commençais par te présenter ? Quel est ton parcours en tant qu’auteure ?

Bonjour.
Pour commencer merci de m’avoir proposé de répondre à tes questions.
Moi c’est Manhon. J’ai 24 ans, je suis une lectrice avide de découvrir toujours de nouveaux univers. Et à côté de ça, je suis également auteur. J’ai choisi l’auto-édition, et publie des romans depuis bientôt cinq ans maintenant.
Principalement de la romance gay. C’est un genre dans lequel je me sens à l’aise, et qui permet également de défendre les valeurs d’une communauté trop souvent marginalisée. Même si avec le temps j’avoue que je commence à orienter mes textes vers des genres et des univers différents, je reviens au MF, je tente le fantastique et même la dark romance…
J’écris sur des sujets qui me sont chers, qui me tiennent à cœur, et j’espère réussir à transmettre mes émotions à travers mes écrits.

Pourquoi avoir opté pour l’autoédition ?

Parce que ça permet une certaine liberté. On est maître de chacune de nos décisions, de l’écriture jusqu’à la publication. De plus, je trouve ça valorisant de toute faire par moi-même. C’est alors une véritable fierté de tenir mon ouvrage en version papier pour la première fois.
J’aime cette liberté, j’aime ne dépendre de personne, et pouvoir faire mon petit bonhomme de chemin sans la moindre contrainte de temps, ce qui est bénéfique au vu de mes soucis de santé. Je peux m’organiser sans avoir besoin me fixer des contraintes, avancer à mon rythme et ainsi préserver ma santé.

Je comprends tout à fait ce choix. Comment t’organises-tu dans ton quotidien d’auteur ?

Mon quotidien d’auteur est partagé avec celui de traductrice. J’essaye de me concentrer sur un projet à la fois, mais mon cerveau a tendance à s’en mêler et ça devient vite le bordel !
Je tente donc de m’organiser la plupart du temps selon un planning d’écriture et j’essaye de m’y tenir, sans pour autant forcer si je vois que l’inspiration n’est pas au rendez-vous.
Là, actuellement, j’écris deux romans en simultanés, un MM et un MF. Cependant ce sont deux univers différents donc ça ne me pose pas le moindre problème. Je trouve au contraire que c’est stimulant de jongler entre les deux !

Tu es donc traductrice ? Pour des récits de quelle langue d’origine vers quelle langue de sortie ? Travailles-tu avec des auteurs indépendants ou seulement des éditeurs ?

Je traduis de l’anglais vers le français, pour des auteurs indépendants principalement. Et pour un petit collectif d’auteurs qui a créé une maison d’édition basée aux USA 😁

Belle initiative !

Que dirais-tu à des auteurs qui hésitent entre édition indépendante ou édition traditionnelle ?

Je leur dirai dans un premier temps de bien réfléchir à leurs attentes. Il faut aussi se demander s’ils auront les épaules pour pouvoir tout gérer seul dans l’édition indépendante. Il est vrai que l’édition traditionnelle est peut être fournie avec moins de cheveux gris de ce côté là, lol. Je pense que c’est propre à chacun ! Il faut bien réfléchir, peser les “pour” et les “contre”, puis enfin oser se lancer !
Il n’y a pas de mauvais choix au final 😌.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer au départ ?

J’avais envie de me prouver que j’étais capable de le faire. J’écris depuis toujours, là n’est pas la question. Mais j’avais envie de savoir si mes textes avaient le pouvoir de toucher et de faire rêver d’autres personnes.
J’ai un quotidien pas toujours des plus joyeux, écrire permet de m’évader, de penser à autre chose, de rêver. Et si mes textes peuvent permettre à d’autres de s’échapper pendant un temps de leur quotidien, j’en suis la plus heureuse.
J’écris pour vivre plusieurs vies.

C’est une belle définition de la passion qui nous lit à nos écrits. Aurais-tu des conseils à donner à ceux qui souhaitent se lancer ?

Comme premier conseil, je dirais qu’il faut garder à l’esprit qu’on écrit avant tout pour nous, et pour nous faire plaisir, pas pour répondre à une tendance !
Il faut écrire avec son cœur, et ne pas se perdre en cours de route 😁.

Comme je partage ton avis ! Comment organises-tu ton travail d ‘auteur ? As-tu des “rituels” d’écriture ?

J’ai une pièce spécialement dédiée à l’écriture dans ma maison, avec mes bibliothèques et pleins de babioles que je collectionne et qui correspondent à mon univers.
Je me plonge dans ma petite bulle, avec boisson et confiserie à proximité, mon petit chien a mes pieds, et c’est parti ! Sinon j’écris quand l’inspiration est là, et j’essaye de ne pas forcer si ce n’est pas le cas. On ne peut pas forcément être inspiré tous les jours, l’important c’est d’avancer sereinement.

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ? Existe-t-il un projet auquel tu aimerais te consacrer un jour mais pour lequel tu ne te sens pas encore prête ou pour lequel tu manques de temps ?

En ce moment je travaille sur le tome 2 de ma saga bit-lit entre indiens et loups-garou et le tome 1 de ma saga des bikers en parallèle.

Et oui, effectivement. J’ai pour projet d’écrire une saga de fantasy avec des dragons, mais je n’ai pas encore osé me lancer. Je veux être certaine de bien avoir posé les bases de mon univers avant de commencer la rédaction.

Pour l’avenir, penses-tu rester indépendante ou devenir hybride ?

Je pense rester indépendante 😁 même si une maison d’édition me paraît tout à fait dans ce que je recherche.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Encore plein de belles histoires à vous raconter ? 😘

Eh bien il ne nous reste plus qu’à te souhaiter bon vent, Manhon, mais tu sembles déjà bien partie ! Merci d’avoir répondu aux questions de La plume effrontée.

Merci en tout cas pour toutes tes questions vraiment pertinentes et de m’avoir choisi pour y répondre.

♥ • • ♥ • •♥ • • ♥ • •♥ • • ♥

Vous souhaitez en découvrir plus sur Manhon ?

manhon tutin

♥ Facebook
♥ Site Web
♥ Instagram
♥ Twitter

 

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *