L’audiobook désormais accessible aux auteurs indépendants

audiobook
S’il est un marché en pleine croissance, dans l’univers du livre, c’est clairement celui de l’audiobook. Quoi de plus pratique pour un lecteur que d’écouter une histoire en même temps qu’il fait son ménage, conduit, ou se repose ?
Le site de référence Idboox nous donnent des chiffres sans appel, à ce sujet :
  • 16 % des Français ont écouté un livre audio en 2018 contre 8% en 2017.
  •  Le Top 5 des genres les plus écoutés sont : les romans (46%), les thriller (35,2%), des livres de développement personnel (23%), de sciences humaines (22%) et des livres érotiques (13 %).Je vous invite à observer leur enquête intégrale sur leur site.
Face à l’ampleur que prend ce nouveau pan de l’édition, c’est en toute logique, que nous autres, romanciers, sommes tentés de nous y intéresser de plus près.

Audiobook et indépendance font-ils bon ménage ?

audiobook

Intriguée par cette opportunité que représentait ce nouveau marché en pleine expansion, j’ai choisi de contacter deux prestataires : Audiolib et Audible, il y a quelques mois déjà. Je leur demandais des informations sur leur fonctionnement et leur soumettais le 1er tome de ma saga Wild Crows.
Vous le savez déjà, je suis partisane du “qui ne tente rien n’a rien“.
Le premier verdict est tombé une semaine après seulement.
Audiolib m’a clairement annoncé qu’ils ne travaillaient pas avec les auteurs indépendants, et qu’au vu du coût de fabrication d’un audio book (acteurs, location studio, montage, etc.) ils ne pouvaient pas se permettre de traduire des romanciers peu connus.
Je ne suis pas Musso, j’ai donc rayé l’idée Audiolib.
N’ayant pas de nouvelle de Audible, je commençais sérieusement à me dire que c’était fichu aussi de leur côté, et que je devrais me résoudre à oublier cette idée d’audiobook.

Mais.

Mais, hier, un email est venu secouer mes aprioris.

Audible m’a contactée. Premièrement, ils s’excusaient du retard de réponse, sous-effectif oblige. Je n’en demandais pas tant !  Le simple fait d’obtenir une réponse était une agréable surprise. 
Immédiatement en dessous de ces explications, mon interlocutrice me proposait un contrat, non pas pour un seul tome, mais toute la saga !
OK, on respire. J’ai relu plusieurs fois leur proposition, ayant du mal à le croire. Cela faisait plusieurs mois que je m’étais fait une raison.
Non, aucune erreur, aucun doute.
Tout est bien réel.
audiobook

Dans les détails

Ce matin, je reçois le contrat et l’analyse. J’ai la possibilité de poser toutes mes questions et d’échanger avec mon interlocutrice pour que chaque point soit clair et que le contrat me convienne.
Audible m’offre un à-valoir conséquent, (les chiffres sont contractuels, donc confidentiels, mais nous sommes sur une base à 4 chiffres pour l’ensemble de la saga) et je toucherai 10% sur chaque vente, comme fonctionnerait un contrat d’édition, mais aussi 10 % sur les pages écoutées via l’abonnement Amazon. Il m’engage sur 7 ans, tout est limpide.
Encore débutante dans le milieu de l’audiobook, tout est nouveau à mes yeux et je ne dispose pas de points de comparaison. Alors je prends le temps de bien réfléchir à tout, et mes lecteurs à qui j’ai annoncé la nouvelle, me murmurent sans forcément s’en rendre compte des pistes à explorer.
Ainsi, je précise à Audible que j’aimerais intervenir sur le choix des voix pour ne pas décevoir les fans de la saga.
Je les interroge sur certains points.
Ils font preuve de réactivité et de transparence. Concernant les voix, leur réponse n’est on ne peut plus motivante :
« Concernant les deux voix, il n’y a pas de soucis, je vais laisser une notre à notre chargée de production de vous consulter avant de choisir les comédiens – toutes les informations qui nous aident à produire un livre audio impeccable sont les bienvenues ! »
Bref, si vous regardez en l’air, vous allez probablement me voir passer sur mon nuage arc-en-ciel.

En route pour l’audiobook !

audible

Je peux donc désormais l’affirmer !
OUI, il est tout à fait possible d’être auteur indépendant ou hybride et de voir l’un de ses romans devenir un audiobook !
Ce n’est pas une super nouvelle, ça ?
Vous êtes désormais en mesure de réaliser cela vous aussi !
Si l’envie de soumettre l’un de vos romans vous taraude, il vous suffit de vous rendre ici  et de suivre les consignes !
Il est évident qu’un nombre de ventes important est un gage de sécurité pour le prestataire de service, étant donné l’investissement que la fabrication d’un audiobook représente, misez donc sur celui de vos livres qui fonctionne le mieux.
J’ai opté pour les Wild Crows car le tome 1 s’est à ce jour vendu à plus de 5000 exemplaires (sortie en 2018). Je ne suis pas en mesure de prédire si un autre de mes romans aurait été accepté. Je vais déjà tenter l’aventure ainsi et on verra par la suite pour les autres !

Pourquoi ne pas essayer ? 

Je ferai bien entendu un retour d’expérience quand le moment sera venu.
En bref, tout ça pour vous dire de ne pas hésiter à leur envoyer un manuscrit ! Vous pourriez vous aussi recevoir une jolie surprise dans votre boîte email dans quelques mois.
À vous de jouer !

Blandine P. Martin

 



Partagez cet article !

2 thoughts on “L’audiobook désormais accessible aux auteurs indépendants

  1. Bonne route à toi et j’avoue que c’est tentant de donner des voix à nos personnages. En quel format as tu envoyé ton manuscrit à Audible ?
    Je débute je n’ai ni ton expérience ni ton lectorat mais j’espère un jour pouvoir entendre mes romans … Merci pour ton aide, tu es l’auteure la moins égoïste que je connais.
    Bisou . Kaya

    1. Merci beaucoup Kaya 🙂 Je prends ça comme un compliment ! ^^
      Alors je viens de m’apercevoir que je ne leur avais pas envoyé le manuscrit dans un premier temps, je les avais contacté en leur présentant ma saga, en donnant un lien vers la fiche Amazon, qui montre les avis dessus, le classement, etc. et ensuite ils ont accepté avant de la lire.http://www.plumeeffrontee.com/wp-admin/edit-comments.php#comments-form
      Le lectorat vient avec le temps 🙂
      Bises Kaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *